fbpx

Diffusion 25.06.2022

Réchauffement climatique, crise du Covid, guerre en Ukraine, les raisons sont nombreuses aujourd’hui d’être angoissé et d’avoir peur du futur. C’est particulièrement le cas pour les ados, qui vivent parfois ces évènements et ces signes de catastrophes de manière intime. Ils sont de plus en plus nombreux à avoir besoin d’un soutien psychologique afin de parvenir à continuer à affronter la vie.

wuehlfrederic
Frédéric Wühl est médecin pédo-psychiatre, spécialisé dans la prise en charge des adolescents.

Ecoutez l’intégralité de la chronique :

Ce soutien est d’autant plus important que le phénomène est global : de plus en plus de jeunes sont impactés dans leur santé mentale par ce que nous sommes en train de vivre. Ce ne sont pas les diagnostics qui ont changé, ni un nouveau genre de détresse qui apparaît, mais c’est l’intensité et la quantité des problèmes qui semblent s’être accrus.

L’une des réactions qui inquiète chez les jeunes, et qui prend de plus en plus d’ampleur, c’est l’isolement chez soi, face à internet, sur les réseaux sociaux. Pour faire face à ces difficultés, il s’agit, selon Frédéric Wühl, avant tout de veiller à ce que les jeunes aient accès aux soins et qu’ils n’hésitent pas à appeler à l’aide.