fbpx

Diffusion 04.06.2022

Un hommage sera rendu aux victimes décédées sur le chemin de l’exil vers l’Europe dans différentes villes de Suisse et d’Allemagne en lien avec les journées des réfugiés qui se dérouleront du 18 et 20 juin prochain. L’action « Les nommer par leurs noms » se veut de redonner une dignité aux quelques 48’000 migrantes et migrants qui ont péris depuis 1993 en tentant de rejoindre nos latitudes, dont une grande partie se sont noyés en mer.

chappuismarianne
la pasteure Marianne Chappuis

Ecoutez l’intégralité de la chronique :

Plusieurs activités sont prévues à Neuchâtel. Une fête des réfugiés débutera aura lieu le samedi 18 juin dans la journée avec stands et musique au Temple du Bas. Le soir, une commémoration officielle sera rendue à la passerelle de l’Utopie sur les rives du lac. Le dimanche 19 juin, les noms des personnes disparues seront lus durant toute la journée au Temple du Bas. Une célébration interreligieuse clôturera le tout en début de soirée. Parallèlement les noms des personnes décédées seront inscrits sur des petites banderoles qui flotteront dans les différents lieux (photo). L’année dernière, quelques 25’000 papiers ont été suspendus. Cette année, les responsables espèrent bien pouvoir atteindre les 48’000 qui représenteraient la totalité des personnes connues ayant eu une fin tragique. Interview avec Marianne Chapuis, pasteure en ville de Neuchâtel, impliqué dans la démarche et également investie dans l’accueil des migrants.